fbpx
latelierdesylvie82@gmail.com

Lithothérapie la Science utile qui est à notre service

Lithothérapie la Science utile qui est à notre service
14 février 2022 Sylvie
La Lithothérapie
lithothérapie

Le terme lithothérapie vient du grec “Lithos” qui signifie pierre et “Therapeia“, thérapie. La lithothérapie est une médecine douce qui se sert de l’énergie des pierres pour rééquilibrer et ré-harmoniser l’organisme.

Les pierres possèdent des vibrations et des qualités qui les rendent aptes à dénouer les tensions physiques.

L’énergie des pierres serait liée à leur composition chimique, à leur forme et à leur couleur.

La lithothérapie a fait son apparition en l’an – 2700 avant JC.

C’est là que nous avons commencé à trouver les premières traces écrites en médecine chinoise. A cette époque, l’utilisation des pierres avait un côté ésotérique.

En -2100 en Mésopotamie, on a retrouvé des tablettes sumériennes qui témoignent des premières traces dénuées de spirituel et plutôt avec un côté scientifique.

En – 1600, on a retrouvé des traces en Egypte. Les égyptiens utilisaient les pierres en médicaments, comme des bijoux, du maquillage. Les pharaons étaient fardés avec de la poudre de pierres mélangée à de l’eau.

Plus tard est né en – 460, Hippocrate : il est connu comme étant le référent des médecins (c’est lui qui a créé le serment d’Hippocrate). Tout au long de son exercice, il se sert des pierres, dans son étude de la médecine.

 

 

 

 

 

En – 310, Théophraste, disciple d’Aristote, écrit le 1er traité de science minérale pour démarquer les croyances ésotériques des réalités scientifiques. Il est le fondateur de la minéralogie. Son traité a jeté les bases de la classification scientifique des pierres, de leur origine, de leur propriété physique, de leur pouvoir curatif et admet les pierres, les terres et les métaux comme les 3 classes minérales.

Au 12ème siècle, c’est Hildegarde Von Bingen alors considérée comme la première naturaliste d’Allemagne mais aussi médecin et guérisseuse, utilise les minéraux à but curatif. Elle utilisait les pierres sous forme d’élixir de minéraux.

Au 14ème siècle, il y a une très grosse épidémie, la peste noire, qui a sévi en Europe on va utiliser des poudres de pierres qui viennent d’Italie et d’Egypte pour essayer d’en venir à bout. On ne sait pas si les pierres ont été efficaces.

Jusqu’au 17ème siècle, ce sont les médecins qui enseignent les pierres aux joailliers.

En 1740, Nicolas Lemery (chimiste et apothicaire) crée la pharmacopée en trois classes : minérale, végétale et animale.

C’est au tour de Lavoisier, le grand chimiste et Louis Pasteur qui ont tous deux étudier la géologie car à l’époque, la géologie est la base des études médicales.

Puis Pierre et Marie Curie qui ont entamé leurs travaux sur la radioactivité naturelle, en travaillant sur du quartz, qui ont commencé à utiliser des mots comme « ondes », « rayonnement », « vibrations », des mots qui n’existaient pas en science à cette époque-là.

La lithothérapie disparait des officines dans les années 50, car la médecine traditionnelle commençait à devenir plus importante.

En 1970, on a redécouvert la lithothérapie, surtout en Inde.

Dans les années 2000, la lithothérapie refait son apparition mais plutôt associé à des idées spirituelles, à l’ésotérisme.

Il existe plus de 4000 pierres répertoriées à ce jour.

La lithothérapie une Science ou de la Magie ?

En biochimie, tout repose sur le monde minéral. Il existe une base scientifique universelle qui n’a jamais été remise en cause qui est le tableau périodique des éléments de Dimitri Mandalay.

L’être humain est constitué principalement d’éléments non métalliques mais à quelques besoins en éléments métalliques. Les pierres, elles, sont constituées principalement d’éléments métalliques et ont quelques besoins en éléments non métalliques.

Eléments métalliques (constituants principaux de la matière non vivante (minérale)) :

  • Calcium
  • Fer
  • Cuivre
  • Or
  • Argent
  • Manganèse
  • Zinc
  • Magnésium
  • Silicium
  • Aluminium
  • Sodium
  • Potassium
  • Lithium

Eléments non métalliques (constituants principaux de la matière vivante (végétale et animale)) :

  • Carbone
  • Oxygène
  • Azote
  • Fluor
  • Souffre
  • Bore
  • Brome
  • Chlore
  • Iode
  • Phosphore

Lorsque l’on additionne ces deux colonnes, on retrouve la composition du corps humain, mais aussi de la croute terrestre.

On parle des pierres pour leur énergie, on sait qu’elles rayonnent par ce qu’elles apportent des éléments.

On parle des énergies du corps :

  • L’énergie mécanique : le cœur, cette pompe qui va envoyer le sang dans notre corps
  • L’énergie chimique : l’estomac qui va dissoudre les aliments que nous ingérons
  • L’énergie électrique : les impulsions nerveuses qui sont envoyé dans notre corps en permanence.
  • L’énergie thermique : la peau qui modère notre température
  • L’énergie hydraulique : circulation sanguine

La géologie a déterminé que les minéraux ne sont ni statiques ni inertes, parce que la composition des roches se modifient, elle va intégrer de nouveaux éléments ou en céder.

Le professeur Michel Lazdunski, docteur en physique-chimie et qui est membre de l’académie des sciences a découvert qu’il existait dans notre corps des canaux qui contrôlent le passage des charges électriques à travers nos cellules, c’est par là que passent les molécules des médicaments.

C’est par les pores de la peau que s’échangent les éléments chimiques avec les minéraux.

La lithothérapie est donc une science et n’est pas de la magie !

On ne peut pas parler de lithothérapie sans parler des chakras

Comments (0)

Laisser une réponse

[]